Jour 12 de la campagne électorale : En visite aux Îles de la Madeleine, M. Couillard a aussi été invité à expliquer pourquoi les appels d’offres en vue de la construction d’un nouveau navire pour la CTMA ne sont pas entièrement réservés aux entreprises québécoises. C’est pour donner tout le pouvoir aux Madelinots. C’est eux qui sont les maîtres d’œuvre, qui voulaient un appel d’offres international. Ils ont dit qu’ils ne voulaient pas d’un contrat gré à gré, a-t-il mentionné. Il a ajouté que 30 % de contenu québécois, au moins, c’est déjà très élevé.