L’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada a trouvé en le maire Marc Demers un nouvel allié dans sa croisade contre le gouvernement provincial et l’appel d’offres international pour la construction du nouveau navire de croisière CTMA Vacancier.

Le 20 septembre, le premier citoyen lavallois joignait sa voix à celle des maires de Québec, Saguenay, Lévis, Rivière-du-Loup, Shawinigan, Victoriaville et St-Augustin, en appui aux revendications de ce regroupement de 879 fournisseurs québécois à l’effet de rehausser à 50 % le seuil minimal de contenu québécois lié à ce contrat. Le minimum exigé est actuellement de 30 %.

Lire l’article original du COURRIER LAVAL