L’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada déplore les propos du maire des Îles-de-la-Madeleine qui, à son avis, discréditent la capacité québécoise de construction navale.

Son porte-parole, Pierre Drapeau, réagit en cela à la déclaration de Jonathan Lapierre qui plaide pour l’achat d’un navire usagé, pour remplacer le CTMA Vacancier en fin de vie utile.

Selon M. Lapierre, les Madelinots ne peuvent pas se permettre un délai de quatre à six ans pour la construction d’un nouveau navire cargo-passager; un délai qu’il attribue au carnet de commandes complet du chantier lévisien.

LIRE LE TEXTE ORIGINAL