Date: 2 Mai 2018
Publié Par: Normand Poulin

Avenir du Chantier Davie de Lévis

Les élus municipaux  de Chaudière-Appalaches se mobilisent avec l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, pour mettre de la pression sur le gouvernement Trudeau afin que le chantier maritime de Lévis obtienne sa part dans le renouvellement  de la flotte de la Marine et de la Garde côtière canadienne.

Les intervenants en ont profité pour affirmer que la région a grandement bénéficié de la relance du chantier depuis 2012. Ainsi, plus de 255 millions de dollars en contrats et emplois de qualité ont engendré des retombées économiques de plus de 826 millions de dollars.

De plus, les fournisseurs de Chaudière-Appalaches ont été des joueurs clés dans cette relance puisque leur expertise et savoir-faire ont permis de livrer un navire ravitailleur, l’Asterix, au quart du prix de celui qui sera éventuellement livré par le chantier Seaspan de Vancouver.

Le président de la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches, Luc Provençal, a précisé que les retombées économiques importantes de Chantier Davie sont présentes dans tous les territoires de la région. Pour lui, la répartition des contrats fédéraux pour le renouvellement de la flotte de la Garde côtière et de la Marine canadienne, doit tenir compte de l’expertise de la région et sa capacité à livrer les navires, et éviter de fragiliser le tissu économique de Chaudière-Appalaches.