Date: 2 Mai 2018
Publié Par: Éric Gourde

LÉVIS. La Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) a réitéré l’appui de la TREMCA au Chantier Davie Canada dans le cadre de l’attribution des contrats de plus d’une centaine de milliards de dollars pour le renouvellement de la flotte de la Marine et de la Garde côtière.

Dans une conférence de presse mercredi à Lévis, les élus ont tenu à rappeler que la région de Chaudière-Appalaches a grandement bénéficié de la relance de Chantier Davie Canada depuis 2012. Ce sont au total plus de 255 millions de dollars en contrats et emplois de qualité qui représentent des retombées économiques de plus de 826 millions de dollars. Les fournisseurs de Chaudière-Appalaches ont été des joueurs clés de la relance de Chantier Davie Canada ont indiqué les élus présents à la rencontre.

«Les retombées de Chantier Davie sont présentes dans tous les territoires de la région. La répartition des contrats fédéraux pour le renouvellement de la flotte de la Garde côtière et de la Marine canadienne doit prendre en compte l’expertise de la région et sa capacité à livrer les navires et éviter de fragiliser le tissu économique de Chaudière-Appalaches», a fait valoir le président de la TREMCA et préfet de la MRC de Robert-Cliche, Luc Provençal.

La Garde côtière canadienne dispose d’un budget, externe à la Stratégie nationale de construction navale, de près de 5 milliards de dollars pour le renouvellement de sa flotte dont la moyenne d’âge est de près de 40 ans.