S’il y a bien un élément dont je ne doute pas, c’est bien de la nécessité à court terme de remplacer le Madeleine, commente Emmanuel Aucoin, invité à commenter le choix du chantier maritime de Lévis par Ottawa.

Le DG de la CTMA  relève que le chantier n’a pas non plus d’expérience dans la construction d’un traversier de 130 m allant jusqu’à une capacité de 1500 passagers. Dans la feuille de route du chantier, ça n’existe pas, c’est quelque chose qu’on doit prendre en compte. 

LIRE LE TEXTE ORIGINAL