En tant que futur partenaire stratégique de la Stratégie fédérale de construction navale, Chantier Davie a été désigné comme Centre national de brise-glaces du Canada le 4 août dernier. Le contrat pour le remplacement du brise-glace polaire Louis S. St-Laurent revêt une importance capitale pour le développement de Chantier Davie et de son vaste réseau de fournisseurs réparti dans plus de 13 régions administratives au Québec.

Voir la conférence de presse

En octobre 2019, le gouvernement Trudeau a retiré le contrat du brise-glace polaire du carnet de commandes du chantier Seaspan de Vancouver. En décembre 2019, le gouvernement du Canada confirmait que Chantier Davie était le seul chantier à s’être qualifié pour devenir le troisième partenaire stratégique au sein de la Stratégie fédérale de construction navale pour construire les nouveaux brise-glaces de la Garde côtière du Canada. Considérant qu’aucun autre chantier canadien est en mesure de réaliser cette construction d’envergure à court terme, les élus municipaux du Québec réclament une décision immédiate en faveur de Chantier Davie Canada et sa chaine d’approvisionnement. Seul Chantier Davie possède l’expertise et la capacité pour mener à terme ce contrat d’envergure et c’est toute l’économie québécoise qui a besoin de ce projet structurant pour la relance de son économie.

Il y a trois ans, le maire de Lévis, M. Gilles Lehouillier, lançait une coalition québécoise en faveur des intérêts du Québec en matière de construction navale et de Chantier Davie Canada. Des élus de quelques grandes villes du Québec se sont réunis aujourd’hui pour affirmer l’importante de ce géant industriel pour le développement économique régional qui permet la création et le maintien d’emplois bien payés dans plusieurs régions du Québec.

 Citations :

« Le Chantier Davie Canada aura un effet structurant majeur sur l’économie du Québec au cours des 20 prochaines années.  Les entreprises de notre territoire souhaitent pouvoir en bénéficier dès maintenant.  Il faut que le gouvernement Trudeau annonce sans délais l’octroi au Chantier Davie du brise-glace polaire d’une valeur de 2 milliards de dollars.  Plusieurs de mes collègues des autres municipalités le demandent, le premier ministre du Québec le demande, les intervenants économiques du Québec le demandent »̶

M. Gilles Lehouillier, Maire de Lévis

 « Aujourd’hui, je joins ma voix à celles de mes pairs afin que Chantier Davie obtienne le contrat du brise-glace de classe polaire, le Diefenbaker. Le Québec a besoin de ce projet majeur évalué à 2 milliards de dollars pour relancer son économie. Des retombées qui apporteraient des emplois, de la prospérité, le maintien d’une expertise et une capacité de réinvestissement. ».

Mme Josée Néron, mairesse de Saguenay

« Comme plusieurs de mes collègues mairesses et maires, j’ai eu l’occasion en 2019 de présider, de concert avec notre Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud, une délégation économique d’une quarantaine d’entreprises de notre agglomération. Nous avons vu tout le potentiel que représente les contrats de Chantier Davie pour notre économie locale et régionale.  Il faut maintenant que le gouvernement du Canada procède à l’annonce de l’octroi du brise-glaces polaire à Chantier Davie Canada pour que nos entreprises et nos travailleurs puissent se mettre au travail immédiatement ».

Mme Sylvie Parent, Mairesse de Longueuil

« Comme plusieurs de mes collègues d’autres municipalités, j’ai eu l’occasion de présider, avec notre Chambre de commerce et d’industrie, une délégation économique d’une quarantaine d’entreprises de notre territoire l’an passé.  Nous avons vu tout le potentiel que représente les contrats de Chantier Davie pour notre économie locale et régionale.  Il faut maintenant que le gouvernement du Canada procède à l’annonce de l’octroi du brise-glaces polaire à Chantier Davie Canada pour que des entreprises de la région puissent se mettre au travail immédiatement ».

 Mme Sylvie Parent, Mairesse de Longueuil

 « Nous souhaitons tous que l’économie redémarre le plus rapidement possible.  Plusieurs entreprises de notre région sont des fournisseurs de Chantier Davie Canada ou souhaitent le devenir.  L’économie du Québec a besoin dès maintenant que ce chantier obtienne le contrat de 2 milliards de dollars pour la construction du brise-glaces polaire.  Les effets seront immédiats. Il ne manque que l’annonce du gouvernement du Canada »

M. Michel Angers, Maire de Shawinigan